LE MEXIQUE
TAILLÉ SUR MESURE
newsletter
EN

Accueil > Géographie > Moyens de transport

Retour

LES MOYENS DE TRANSPORTS AU MEXIQUE

Les dispositions des chaînes montagneuses et le climat de certaines régions ont tantôt constitué des obstacles invincibles, tantôt rendu difficile la construction de voies de communication. Pour cette raison, la région isthmique et les péninsules du Yucatan et de la Basse Californie ont été pendant très longtemps presque entièrement isolées du reste du territoire.

En 1993, le Mexique comptait 26.434 kilomètres de voies ferrées. Le réseau est plus dense dans le nord et surtout dans le centre du Pays que dans sa partie sud. Beaucoup plus étendu et mieux coordonné est son réseau de routes qui compte 245.433 kilomètres, dont 88.591 de routes asphaltées. Entre autres raisons, le tracé de voies carrossables a pu être réalisé dans des régions comportant des obstacles insurmontables pour les voies ferrées.

En ce qui concerne les voies fluviales, nous avons déjà indiqué précédemment les inconvénients que présentent les cours d’eau mexicains pour la navigation. En réalité, seuls sont navigables les fleuves du sud-est : le Papaloapan, le Coatzacoalcos, le Grijalva et l’Usumacinta.

Le Mexique dispose de 76 ports maritimes avec 76.400 mètres de quais. Le pays comporte 9.368 Km de littoral, mais la navigation maritime est relativement peu développée sauf en ce qui concerne la flotte pétrolière. Cela est dû en partie au fait que les côtes du Golfe du Mexique sont constituées par des plages et ne comportent pas de baies abritées des vents. Les eaux proches du littoral sont peu profondes et les cours d’eau s’y jettent parmi les bancs de sable, de sorte que des travaux considérables sont nécessaires pour leur permettre de recevoir des navires de fort tonnage.

Les côtes du Pacifique, en revanche, ont d’excellentes baies naturelles. Les ports les plus importants de ce littoral sont : Lázaro Cardenas, Salina Cruz, Guaymas et Manzanillo ainsi que Mazatlan et Acapulco qui constituent des escales pour de nombreuses croisières. Cependant, les ports du Golfe du Mexique sont plus importants que ceux du Pacifique car le mouvement commercial y est plus considérable. Les principaux ports du littoral Est sont : Veracruz, Tampico, Coatzacoalcos, Campeche et Tuxpan.

Il existe au Mexique plusieurs lignes aériennes locales ainsi qu’une ligne internationale privée, AeroMéxico. Le pays dispose de liaisons aériennes avec tous les continents, car un grand nombre de lignes internationales font escale dans ses principaux aérodromes et toutes les villes importantes du Mexique possèdent des aéroports capables d’accueillir de gros avions. Les liaisons par voie aérienne prennent de jour en jour plus d’importance grâce à un réseau de 44 aéroports internationaux et de 39 nationaux.

La République Mexicaine possède tous les services réguliers de télécommunications : téléphone, postes, télégraphes, câbles, radiogrammes, radio et télévision.