LE MEXIQUE
TAILLÉ SUR MESURE
newsletter
EN

Accueil > Blog > Arts & culture > La vierge de Guadalupe

Retour

LA FÊTE DE LA VIERGE DE GUADALUPE

Histoire de son apparition

Connue comme la sainte patronne des Amériques, la vierge de Guadalupe est un symbole religieux et national du peuple mexicain.

La légende raconte qu’en 1531, elle apparaît quatre fois à un indigène aztèque, Juan Diego Cuauhtlatoatzin, sur la colline de Tepeyac, près de la ville de Mexico, où elle lui demande de demander l’autorisation de l’évêque pour construire un temple à ce même endroit.

L’évêque demande alors une preuve incontestable pour justifier sa décision devant sa communauté. Lors de sa quatrième apparition, la vierge demande à Juan Diego de cueillir des fleurs dans la colline et de les garder dans sa tilma (manteau). Juan Diego cueille des roses, qui, normalement, ne poussent pas dans ce climat aride. Une fois dans le village, il déplie le manteau, et, à la surprise de tous, l’image de la vierge revêtue d’un manteau couvert d’or apparait imprimée.

Ses titres...

Depuis 1737, la vierge de Guadalupe est la patronne de la ville de Mexico. Elle est également patronne du Mexique depuis 1895, l’an 2000 le pape Jean-Paul II la nomme Reine du Mexique et Impératrice des Amériques et patronne de l’Amérique latine. Enfin, Pie XII la déclare patronne des étudiants du Pérou en 1951.

Un jour de fête partout au Mexique

Chaque année à partir du 8 décembre, des milliers de personnes dans tout le Mexique fêtent le jour de la vierge de Guadalupe : messes, pérégrinations, musique accompagnée de danses, ferias.

La célébration atteint son apogée le 11 décembre en fin de journée avec une sérénade populaire à la Vierge de Guadalupe, suivie de différents hommages jusqu’à minuit, moment ou quelques artistes renommés du Mexique lui rendent hommage en interprétant “Las Mañanitas” pour rassembler tous les croyants. Pendant toute la nuit ont lieu une série de pérégrinations et de messes. La plus importante est nommée « Célébration et Bénédiction des Roses ». Elle a lieu à midi le 12 décembre, et est précédée par des danseurs appelés “matlachines”.

La vierge de Guadalupe se célèbre dans tout le pays et donne lieu à l’organisation de grands rassemblements festifs. C’est le cas de la Feria de Guadalupe à Zacatecas, des fêtes del Barrio de Guadalupe à Aguascalientes ou de la fête de la Vierge de Guadalupe à Bocoyna dans l’État du Chihuahua.

La vierge de Guadalupe dans l’histoire du Mexique

- En 1810, le Père Hidalgo, père de l’Indépendance mexicaine, a pris les armes en utilisant la représentation de la Vierge comme étendard contre la couronne espagnole.

- Le 30 juillet 1811, Morelos à clairement associé l’image de la Vierge de Guadalupe avec le processus de la révolution pour l’indépendance : « être dévot de la Sainte Image de Guadalupe, soldat et défenseur de son culte et en même temps défenseur de la religion et de sa patrie ».

- Lors de l’indépendance du Mexique en 1821, une organisation clandestine qui a participé à la victoire de cette guerre porte le nom de « Las Guadalupes ».

- En 1910 l’armée révolutionnaire de Zapata porta l’image sur le champ de bataille et utilisa le nom de Marie comme cri de ralliement.

- L’écrivain Ignacio Manuel Altamirano disait : « Le jour où l’on n’adorera plus la Vierge du Tepeyac sur cette terre, il est certain qu’aura disparu, non seulement la nationalité mexicaine, mais jusqu’au souvenir des habitants du Mexique actuel ». Cette phrase montre à quel point la vierge de Guadalupe est un symbole de l’identité nationale du Mexique, dépassant le symbole purement religieux.

La "Guadalupana"

Une Chanson que l’on entend pendant toute la journée du 12 décembre est "La Guadalupana" qui raconte l’histoire de l’apparition de la vierge à San Juan Diego.

Terra Maya vous propose son circuit : PÈLERINAGE DE LA VIERGE DE GUADALUPE