LE MEXIQUE
TAILLÉ SUR MESURE
newsletter
EN

Accueil > Activités et intérêts > Plongée

Retour

PLONGÉE

Le Mexique et plus particulièrement, certains sites des Caraïbes mexicaines et du Pacifique sont le paradis pour ceux qui aiment le monde sous-marin.

Dans l’extrême est du pays, sur les côtes baignées par la mer Caraïbe, les eaux sont transparentes et la richesse du récif corallien Maya, le second au monde en longueur, permet aux amateurs de découvrir en plongeant un spectacle fantastique.

 

 

CONSULTEZ NOTRE CIRCUIT PLONGÉE : LE GRAND BLEU
TÉLÉCHARGER NOTRE CATALOGUE D’ACTIVITÉ PLONGÉE – SNORKELING SUR LA RIVIERA MAYA (PDF)

 

Les sites les plus importants de la région pour la pratique de ce sport sont Isla Mujeres, Playa del carmen, Cozumel, Punta Allen, Banco Chinchorro, Akumal, Puerto Morelos et Paamul. Pour la pratique de la plongée avec masque, nous recommandons Xel-Ha, Cozumel et X-Caret. Sur le Pacifique, il existe d’excellentes conditions pour la pratique de la plongée à Puerto Vallarta, Zihuatanejo, Acapulco et Huatulco, en plus de Mulegé et Cabo San Lucas dans la Péninsule de la Basse Californie.

Le Mexique regorge également de cenotes où il est possible de plonger en bouteille, attention de ne pas être claustrophobe.

Terra Maya vous fera partager sa passion pour le monde aquatique, écrivez-nous et nous vous prêterons les palmes.

Définition du Cenote

Les cénotes sont des trous d’eau que l’on trouve fréquemment dans la péninsule du Yucatán.

Les cenotes du Yucatán résultent de l’impact d’une météorite il y a 65 millions d’années, celle qui extermina les dinosaures. Les cenotes se répartissent effectivement de manière concentrique autour de la trace du cratère d’impact.

Le Yucatán est une péninsule, située au sud-est du Mexique, est entièrement constituée de calcaire.

Pendant les périodes de glaciation, l’eau de pluie s’est infiltrée au travers de la roche poreuse, formant grottes, galeries et vastes voûtes.

Ces cenotes sont issues des rivières souterraines et forment le plus important réseau souterrain de grottes du monde.

Par endroit, les voûtes se sont effondrées et ont ainsi donné naissance à ces pittoresques puits naturels, parfois de grande taille, que l’on trouve en pleine jungle (par exemple à Celestun) ou en ville (Valladolid). Les puits peuvent atteindre plusieurs dizaines de mètres de profondeur.

Les mayas appelaient ces trous d’eau « Dzonot » (puits sacrés), d’où le nom espagnol « cénote ». Ils semblaient considérer ces puits comme un moyen de communication avec les dieux (le gouffre représentant une bouche).

Ils étaient utilisés comme réserve d’eau douce, mais aussi comme lieu de culte dans lesquels étaient jetées des offrandes (objets ou sacrifiés).

Certaines cenotes sont utilisées pour la baignade tant leur eau est pure.